Michel Sardou et la chanson française

Toute l'actualité passée et à venir de Michel Sardou
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Article journal Metro 14/10/08

Aller en bas 
AuteurMessage
serge*
RANG 2
RANG 2
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90
Age : 59
Localisation : BELGIUM
Loisirs : F1 .....FOOT ...PARFOIS SARDOU
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Article journal Metro 14/10/08   14.10.08 19:41

Au nom du père
Sardou père et fils font un tabac au Théâtre des Variétés à Paris



Photo : ©coadic guirec/angelin
Les comédiens dans leur décor, sur la scène du Théâtre des Variétés.
Ce n’est un secret pour personne, chez les Sardou la scène est une histoire de famille. Une histoire séculaire qui débute avec un arrière-grand-père charpentier, Augustin Hippolyte, qui aura voulu éprouver la résistance des planches qu’il façonnait. Le Théâtre des Variétés, qui accueille depuis le 1er octobre Michel et Davy, résonne encore de la voix tonitruante de l’inénarrable Jacky Sardou, qui dans ce même lieu, il y a de cela cinquante-deux ans, faisait ses premiers pas de comédienne. La descendance prend le relais, dans une comédie mise en scène par Jean-Luc Moreau.


Un air de famille
Secret de famille est une pièce de théâtre de boulevard vive et féconde en rebondissements dans laquelle Davy Sardou, alias Quentin, un trentenaire sur le point de se marier, donne la réplique à son père (à la vie comme à la scène), Michel, qui campe le personnage de Pierre, un parolier de chansons à succès, tiraillé par les avances de sa future belle-fille. Clémence (Mathilde Penin) aime le père de celui qu’elle doit épouser, commettant la maladresse de le lui avouer. Dès lors, chantages, quiproquos et situations cocasses se succèdent sans jamais laisser au sourire du spectateur le temps de s’effacer.
La pièce, qui s’inspire d’un thème classique de tragédie antique, se transforme sous la plume d’Eric Assous en une comédie de mœurs hilarante, tirée par des ficelles plus ou moins prévisibles.
Un thème de tragédie antique qui, sous la plume d’Eric Assous, devient une comédie de mœurs hilarante
Côté distribution, le fils Sardou disparaît un peu derrière un père dont la prestation agit comme un trou noir, absorbant littéralement la lumière, mais qui en restitue suffisamment pour faire briller ses talentueux partenaires : Laurent Spielvogel, Elisa Servier et Rita Brantalou. La belle Mathilde Penin est bluffante en amoureuse transie, perfide et hystérique. Elle apporte à la pièce son lot de névroses et un rythme cadencé.


Modération les critiques sur la pièce sont à mettre dans le salon théâtre
Revenir en haut Aller en bas
Marlène
RANG 4
RANG 4
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2245
Age : 54
Localisation : LA LANDE PATRY
Loisirs : SARDOU. MUSIQUE. LECTURE
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Article journal Metro 14/10/08   14.10.08 23:04

Merci Serge pour l'article........
Revenir en haut Aller en bas
Minipouce
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 348
Age : 33
Localisation : je viens du sud
Loisirs : musique, cinéma, théâtre, lecture, écriture
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: Article journal Metro 14/10/08   15.10.08 15:26

C'EST MINI

Excellente critique; merci Serge! yes yes

_________________


Je marche dans les rues
Et je suis seule sans toi.
Sans toi, que suis-je devenue ?je ne sais pas
Espérer sans toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://michelsardou.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article journal Metro 14/10/08   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article journal Metro 14/10/08
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article Journal Libération Lun 24 Janvier 2011
» Fraispertuis 2010
» Avril 2012
» Article Journal Pays Bas De Volkskrant 23 mei 2012
» Article "metro": Sur la route avec Iron Maiden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michel Sardou et la chanson française :: C'EST MA VIE :: SON ACTUALITE THEATRALE ET CINEMATOGRAPHIQUE-
Sauter vers: