Michel Sardou et la chanson française

Toute l'actualité passée et à venir de Michel Sardou
 
AccueilPortailCalendrierFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALAIN BASHUNG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mini
ADMINISTRATRICE
ADMINISTRATRICE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7447
Age : 86
Localisation : La vallée des poupées
Loisirs : MON SARDOU ET ENCORE DU MON SARDOU!!!!
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: ALAIN BASHUNG   06.04.08 10:58


Alain Bashung: baptême réussi à Lille pour la tournée "Bleu pétrole"

par AFP, 06 Avril 2008

Alain Bashung a inauguré samedi soir à Lille la tournée de "Bleu pétrole", album de l'épure et de la mélodie auquel la scène rend justice: à la fois différent et dans la parfaite observance de l'orthodoxie "bashungienne





Dans l'écrin de l'Aéronef, une salle de 1.900 places qu'il parraine depuis 1989 et où il donne régulièrement la première impulsion à ses tours de chant, Bashung, 60 ans, a égrené en deux heures les plus belles pages de son nouvel opus, le douzième, unanimement salué par la critique.
Réfugié derrière ses inamovibles lunettes aux verres fumés, cheveux et teint de craie dissimulés sous un chapeau de feutre noir, il a logiquement ouvert par "Comme un Lego", magistral morceau de dix minutes signé par un ovni de la scène française, Gérard Manset.
De Manset, il a également repris "Vénus" et "Je tuerai la pianiste" qui figurent également sur "Bleu pétrole". "Il voyage en solitaire", reprise dudit Manset et dernier titre de l'album, n'était pas au programme.
Aussi convaincant dans la langueur ("Madame rêve") que dans l'éclat ("Osez Joséphine"), Bashung pose une voix grave et cristalline sur les arabesques de son violoncelliste ou les arpèges saturés de son guitariste.
A l'épure musicale répond l'épure scénique: hormis la présentation du groupe, il n'aura pas adressé dix mots au public. "C'est le premier soir d'une tournée. Merci", a-t-il lancé pour justifier un temps mort.
Si l'auteur de "Ma petite entreprise" (paroles de Jean Fauque) ne se paye pas de mots, il est néanmoins pris en flagrant délit de plaisir de scène, un exercice qu'il redoute et dit sublimer par le "courage des timides", comme il l'a expliqué à Nord-Eclair.
Plongé dans un puits de lumière bleue, seul à la guitare, il se fera pardonner en fin de rappel avec "Night in white satins" des Moody blues qui se conclut par un très aérien "I love you", adressé aux spectateurs conquis.
Sa femme Chloé Mons, seule sur scène avec une sorte de ukulélé électrique, assure la première partie. Son album, "La ballade de Calamity Jane", a été coécrit par Bashung.
Ils seront à l'Olympia les 10 et 11 juin et aux Francofolies de La Rochelle le 11 juillet. La tournée s'achèvera le 10 août au Festival du Bout du monde de Crozon (Finistère).
Revenir en haut Aller en bas
http://michelsardou.niceboard.com
 
ALAIN BASHUNG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au revoir Alain Bashung
» Le chanteur Alain Bashung est mort à 61 ans
» Mort d'Alain Bashung
» Alain Bashung-Play Blessures
» Alain Bashung-Osez Joséphine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michel Sardou et la chanson française :: LES GENS DU SHOW BUSINESS (CULTURE ET ACTU) :: LA CHANSON FRANCAISE ET INTERNATIONALE-
Sauter vers: